AND IT’S ALLRIGHT, YOU GIVE ME EVERYTHING I NEED. UNDERWORLD LIVE À MUNICH – 2010.

bonjour, je voudrais 1 m2 de concert d’underworld. – pas de problème, monsieur. voilà. la prévente a malheureusement été minable, donc il y avait de la place, devant au troisième rang, et dans le reste de la muffathalle aussi. pas grave, ou plutôt tant mieux. plein de place, un public de fans très jovial et concentré et surtout un karl hyde en grande forme. un concert bien axé sur leur nouvel album « barking » avec des versions de luxe de always loved a film, bird 1, scribble et diamond jigsaw, ce dernier passant pour le morceau le plus « tranquille » du concert. sinon, beaucoup d’énergie, avec de grands classiques comme king of snake, le terrible born slippy en version nuxx et pour mon plus grand plaisir, rez / cowgirl que j’ai toujours rêvé de voir en live. merci pour ca aussi, underworld. j’aurais bien voulu crier 354 fois « crazy! » sur pearl’s girl mais munich n’y a pas eu droit cette fois-ci. et enfin, un petit mot sur la qualité sonore. la muffathalle est connue pour son accoustique imparable et impeccable. et là, encore une fois, underworld l’a prouvé. pas une bribe de saturation, un mixage et un équilibre stéreó parfait. même pour born slippy. du grand art. ah oui, il y avait aussi goose en support band. merci target concerts d’avoir permis à munich de profiter d’underworld. ou à underworld de profiter de munich, car après leur rappel avec un moaner electrique et stroboscopique, on voyait bien que karl hyde était ému par le public munichois. de vrais fans, quoi. mission accomplie dans les deux sens.