PETITE INTERVIEW PUBLIEE SUR LE BLOG DU MASHUP FESTIVAL

via

(Posté le 7 juin 2011)

DJ Y alias JY, un autre activiste du mashup…

– Comment as-tu découvert le mashup ?
Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’ai vraiment découvert le mashup grâce à (ou à cause de) Dj Zebra. Certes, j’ai depuis toujours été plus fan de remixs, de mixs et de covers, puisque j’ai grandi dans les années 90s, les années du sample, des débuts de la house et de la techno.
Mais le vrai mashup comme on le connaît aujourd’hui (je prends une source A que je mélange avec une source B) c’est vraiment Zebra qui m’y a conduit. Ensuite, tout est allé très vite : grâce à internet j’ai rapidement découvert et fait connaissance avec la communauté des producteurs de mashups du monde entier.

– Peux tu nous décrire ton processus créatif ?
En tant que grand fan et producteur de mashups, je suis tombé malade, une maladie que mes collègues “mashupers“ me confirmeront : je ne peux plus trop écouter de musique sans me demander avec quoi je pourrais la mélanger. À vrai dire je n’ai pas vraiment de “processus“ créatif.
Tout ce processus repose au départ dans une idée. Cette idée arrive tout simplement, en écoutant beaucoup de musiques différentes, en ayant peut-être également un background musical (solfège, instruments, etc.) qui facilite la tâche ensuite lors de la création du mashup.
Car une idée seule ne suffit malheureusement pas. Il faut pouvoir la concrétiser : trouver les sources adéquates, peut-être même les créer en rejouant certains instruments d’un morceau, en extrayant les acapellas, en retravaillant les différentes pistes d’une chanson – tout cela bien sûr dans l’illégalité la plus totale ! Et si à la fin on se rend compte que ça ne marchera pas (parce que les sources ne correspondent pas au niveau harmonie/tempo, etc.), on oublie l’idée. Et une autre arrivera sûrement.

– Quelles sont tes références en matière de mashup?
L’un de mes mashups préféré est toujours encore le fameux Run DMC Vs. Aerosmith – Rock This Way (produit en 1986 !), pour moi l’une des premières références en matière de mashup.
La communauté de producteurs de mashups grandit de jour en jour, au niveau mondial. Chaque jour on peut découvrir de nouveaux talents, au détour de forums, de blogs, de plates-formes telles que Soundcloud ou Youtube.
Pour ma part, je dois dire que la communauté de bootleggers français est bien ancrée et bénéficie d’une notoriété qui n’est plus à prouver. Elle bouge toujours beaucoup et sans vouloir devenir chauvin (je suis expatrié en Allemagne, donc c’est un peu légitime!), je dois dire que les bootleggers français sont toujours en très grande forme non seulement de par la qualité des productions mais aussi par rapport aux choix des sources musicales utilisées. Le forum bootlegsfr.com en est la référence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s