HAPPY BIRTHDAY HALLI GALLI DRECKSOUND – LE DEBRIEFING (OU COMMENT VOULOIR JOUER DANS LA COUR DES GRANDS ET SE PRENDRE DEUX BONNES BAFFES).

halli galli drecksound, c’est la soirée dingue avec un concept dingue: tu passes que du son qui fout bien le bordel, mais tu ne passes que la partie du morceau qui fout le plus le bordel. tu me suis? ca veut dire que tu enchaines toutes les minutes un autre morceau. du sport quoi. et comme dit dans un autre article plus bas, aucun droit à l’erreur. les enchainements qui ne sont pas « in key » et « in tempo » tu oublies. ah oui, j’oubliais, pour bien foutre la patate au public, tu rajoute un mc derrière le dj qui fout bien le feu aux fesses (du dj et du public)!
bon, être dj à halli galli drecksound, ca c’est fait. une soirée absolument dingue, non seulement de par la prestation incroyable des djs résidents (rok’am et thomas), mais également de par un public chaud bouillant et réceptif. perso, j’aurais aimé avoir un public moins réceptif durant 2 moments de mon set, les 2 moments où sous une pression telle j’ai coupé le son maladroitement – fausse manipulation digne d’un débutant – et dire que j’en ai encore honte à l’instant où je rédige cet article. bon, le rattrapage a été rapide, et le public ne l’a pas pris mal. mais moi, ou plutôt mon égo l’a très mal pris vis-à-vis de deux dinosaures de l’enchainement bien travaillé, deux génies du fader et du serato, deux as du calage qui ont du bien se marrer en me voyant patauger dans la mouise. ca leur rappelait leurs débuts, m’ont-ils confiés. d’accord. eh ouais, c’est comme ca. un challenge ne peut pas se gagner sans faute à chaque fois non plus. et puis pour un set serré comme ca, il faut s’entrainer, s’entrainer, s’entrainer, y a pas de secret. j’ai pris mes 2 claques de débutant, mais ca va… je m’en suis quand même sorti. merci également aux potes présents pour leur soutien et leurs cris (!) , c’est bien d’avoir des gens autour de toi qui te soutiennent, ca fait un bien fou, dans toutes les circonstances…
un peu mal à la tête aujourd’hui, mais d’excellents souvenirs. et puis le meilleur moment de la soirée c’est quand même quand quelques personnes du public viennent te voir après ton set en te disant « alter, absolut geiler sound ». et là, tu souris (intérieurement aussi) et tu te régales.



cadeau: mon set complet (sans les 2 pétages de plombs!) à télécharger.

This audio/download link has been removed by Official.fm

45 minutes / 26 tracks
Playlist:
DJ Y alias JY – Oh la la And Shout
Salt’n’Pepa – Push It
Faroff – The Brits Are Playin’ At My House
DJ Mei-Lwun – You Humped Me All Night Long
DJ Tripp – Just Got Enough Feeling
Pitbull – I Know You Want Me (Calle Ocho)
DJ M.i.F – Da street ritz bomb
Pitbull – I Know You Want Me (Reprise)
Black Machine – How Gee
The Beatles – Come together (A.Skillz Remix)
Partyben – We Will Jump You
DJ Y alias JY – Shut Up And Take Me Out
DJ Schmolli – Shut Up Brooklyn Sandman
Stromae – Alors on danse
DJs From Mars – Alors On Danse Megamix
The ROlling Stones – Satisfaction (DiscoTech Remix)
DJ Morgoth – BlurDemmi
Loo And Placido – Betty Got Jacked
Partyben – Galvanize the Empire (PB’s Galvanize Party Ben B-More dub)
Mad Mix Mustang – Give It Some Samba Boom
Switch – A Bit Patchy (Radio Edit)
David Guild – Smack My Rockafeller Skank
DJ Y alias JY – Out Of Space Temperature
Manu Chao – King Of The Bongo (Cut And Run’sBreaks Mix)
Rage Against The Machine – Killing in the Name Of (SebastiAn’s Late Night Laptop Edit)
DJ Zebra – Killing Boombastic
The Beatles – Hey Jude

blogged on the Blogrebellen Kreuzberg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s