(DON’T) BLAME IT ON THE BEAUJOLAIS.

ah, la la. le dur métier de DJ. hier soir, grosse soirée vigneronne à munich: l’arrivée du beaujolais nouveau. plus de 450 personnes compressées dans un hôtel d’une grande chaîne francaise. quoi? une fête alcoolisée dans un hôtel? oui, c’est possible. du moins, c’est ce que pensaient les organisateurs et managers. 18 heures: arrivée des premiers invités. 21 heures: piste de danse pleine à craquer avec un public assez bon enfant je dois l’avouer (« tu peux pas nous passer du Jeanne Mas? » – ou encore, « Ouais Cloclo ca fait vachement franchouillard quand même, t’as pas du Jean-Jacques Goldman? ») , mais aussi à bloc et bien motivé. mission accomplie… mais en fait, non. 22 heures 30, la pression monte: premier avertissement du manager de l’hôtel, à savoir baisser le son. les hôtels voisins se plaignent, les client de l’hôtel se plaignent. bien sur, je suis les ordres, à contre cœur, car je savais que le public n’allait pas me remercier. oui, moi. car c’est moi qui baisse le son. j’exécute donc mais en même temps je me distance de ce fait bel et bien réel, mais rien à faire, un peu plus tard, suivront encore 3 avertissements successifs avec les baisses de volume qui s’en suivent. en fait, il fallait quand même s’y attendre un peu: faire la fête (la vraie!) dans un hôtel – dixit un endroit où les gens paient beaucoup d’argent pour pouvoir dormir tranquille, c’est un peu compromis. je remercie le public jovial qui a finalement très vite compris que je n’y étais pour rien, ce qui n’a pas toujours été évident. et vers la fin de la soirée, lorsque les chants du public furent plus forts que le volume de la sono, j’ai bien compris que je les avais toujours de mon côté, les fêtards! on peut couper la sono, oui. mais faire taire un public, non! merci pour ca. santé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s